Archive for the ‘Interviews’ Category
Kez on Avr 11, 2020   —   Interviews, Magazines, Photoshoots, Videos

Sarah Hyland est sur la couverture du numéro du mois de mai du magazine Cosmopolitan. L’actrice a été photographiée par Kerry Hallihan. Je vous laisse découvrir les photos ci-dessous, ainsi qu’une partie de son interview traduite en français, et les vidéos que Sarah a réalisé pour Cosmopolitan. Cliquez sur les vignettes où liens afin d’accéder à la galerie photo.

Depuis le 8 avril, Sarah Hyland est officiellement une actrice sans emploi. Pendant plus d’une décennie, elle a joué Haley Dunphy, la fille aînée ironique et spatiale de Phil et Claire, dans l’une des plus grandes sitcoms de la télévision: Modern Family.

Sarah ne panique pas à ce sujet. Peut-être parce qu’elle est en quelque sorte dans le déni. (« Je ne pense pas que je réalisé encore », dit-elle. « Je n’ai pas encore vraiment ressenti la tristesse. ») Ou peut-être parce que les sensations complexes ont tendance à ne pas remonter à la surface dans cette industrie littéralement construite sur les premières impressions.

Ou peut-être parce que le personnage de Sarah n’a pas obtenu la fin qu’elle méritait. Regardez la dernière saison, vous verrez: Haley a soudainement moins de temps d’écran. Tout cela est venu comme une surprise et une déception. Sarah souhaite que le public ait pu voir Haley « posséder sa badasserie dans le monde de la mode – devenir une styliste badass ou un magnat de la marque ou quelque chose comme ça. »

Au lieu de cela, elle est devenue maman de jumeaux. Bien sûr, cela n’offense pas les mamans: « Il y a tellement de mères incroyables qui sont aussi des travailleuses acharnées et excellent dans leur travail et le montrent tous les jours dans les deux aspects », explique Sarah. « Cela aurait été une chose vraiment cool à voir, surtout de la part de quelqu’un comme Haley ».

Vous pouvez lire la suite de l’interview en cliquant ici.

Photoshoots – 2020 – Kerry Hallihan | Cosmopolitan Magazine
Magazines – 2020 – May | Cosmopolitan Magazine
Kez on Déc 10, 2018   —   Interviews, Magazines, Photoshoots, Videos

Hello tout le monde !! Pour notre plus grand plaisir, un nouveau photoshoot de Sarah Hyland vient de faire son apparition sur la toile. Sarah photographiée par Catherine Servel, a donné une petite interview (très touchante concernant sa greffe du rein) pour Self Magazine après avoir réalisé le shooting. Je vous propose de découvrir un petit extrait de l’interview de la belle traduite ci-dessous, ainsi que la vidéo du making of et le photoshoot lui-même. (si vous souhaitez lire l’article complet en anglais, c’est ici)

Traduction Interview – Selon ses chiffres, Sarah Hyland, 28 ans, a subi environ 16 interventions chirurgicales. Six au cours des 16 derniers mois environ, y compris une deuxième greffe de rein, une chirurgie laparoscopique de l’endométriose et une intervention chirurgicale pour corriger une hernie abdominale. Sa première greffe de rein, en 2012, était déjà connue du publique, son père était le premier donneur.

En octobre 2016, le corps de Sarah Hyland a commencé à rejeter le rein que son père avait fait don pour sauver sa vie. « Lorsque vous subissez une greffe d’organe, c’est fondamentalement une chose étrangère à votre corps », explique-t-elle. « Votre système immunitaire voudra l’attaquer et se demander: » Qu’est-ce que c’est? Ce n’est pas censé être ici. » Elle était épuisée par la fatigue et souffrait de fièvres et d’infections fréquentes. Une visite chez le médecin a révélé que son taux de créatinine, un déchet que vos reins sont censés éliminer de votre sang, était plus élevé qu’avant la greffe.

« J’étais très déprimée », dit-elle. « Lorsqu’un membre de votre famille vous donne une seconde chance dans la vie et que cela échoue, vous avez presque l’impression que c’est votre faute. Ca ne l’est pas. » En tant que personne qui s’identifie elle-même en tant que maniaque du contrôle et microgestionnaire, elle dit se sentir complètement impuissante. « Pendant longtemps, j’ai envisagé le suicide » dit-elle. Elle craignait d’ajouter un autre chapitre douloureux à son livre de luttes de toute une vie contre la santé et craignait de se sentir comme un fardeau pour ses proches.